PCPILOTE


SITE ARCHIVES DU PROJET PILOTE ET EXPERIMENTAL — JANV 2014 / SEPT 2016 — PHASE 1 DU PCP —

Pôle de Création Partagée → phase 1 pilote → était situé 7 Chemin du Relais → à 44600 Saint-Nazaire → sous l'adresse pcp.saint-nazaire.cc → information
news l présentation l projets l artistes l jardin l facebook l soutiens l liens l contact      l home l          l apo33.org l snalis.org





Les projets et les réalisations

octobre 2014 - projet VITRINES



une semaine d'avant-projets au Salon République

Dans le cadre d'Instants Fertiles#2 du 19 au 23 novembre 2014, le PCP propose pendant une semaine d'investir avec des propositions artistiques surprenantes des espaces vides du centre ville de la ville de Saint-Nazaire et en particulier les magasins et vitrines inoccupés.
Cette première présentation réalisée au Salon République en plein centre ville montre des avant-projets proposés par les artistes présents actuellement au PCP.
Le projet VITRINES participe à une réflexion plus large et à des expérimentations à propos des “espaces vacants” : interstices, tiers-espaces, espaces délaissés, etc. — que l'on retrouve dans d'autres projets en cours au PCP (Chantiers et Ateliers Mobiles d'Artistes, collaborations avec le CCP, etc.). Relatifs aux éco-systèmes et aux processus d'upcycling, ces projets explorent l'engagement de l'art dans le quotidien.

Au Salon République, les artistes vont travailler en continu sur leurs avant-projets pour les vitrines et les boutiques vides.



ceci n'est pas une exposition

L'Art s'insinue dans le centre ville, redonne de la vie, du dynamisme et du lien entre des activités commerciales, quotidiennes et artistiques et les habitants. Il s'agit également d'espaces troués : l'intention est de proposer ces espaces (boutiques vides) aux artistes qui organisent par eux-mêmes ce qui peut y être réalisé.
Sans commissariat, sans curateur ou curatrice, sans logistique d'organisation, sans volonté de faire des expositions ou d'exposer des réalisations, ces espaces ne sont pas des espaces où sont prescrits l'art et les œuvres : ils sont des interstices. Il s'y passera ce que les artistes voudront ce qu'ils veulent se passer, en interaction avec le contexte du quotidien, de la consommation, des passages, de l'attrait et de la surprise, etc. Ces lieux ouverts sur la rue sont des sortes de membranes (métaphoriquement les vitrines, entre l'extérieur et l'intérieur a priori impénétrables par le public) : il n'y a pas de “visiteurs”, pas de vernissages ni d'ouverture, tout peut changer à tout moment, ou rester immobile, ou encore être performé, etc.



réaliser en continu dans d'autres espaces que son atelier

Les artistes peuvent imaginer un ou des projets originaux et éphémères, seul ou en collaboration. Les artistes peuvent aussi inviter d'autres artistes (non résidents au PCP). Différents types d'interventions peuvent être envisagés (sculptures (posées, suspendues), projections vidéo, diffusions sonores, installations, performances, œuvres graphiques : œuvres fixes, interactives, évolutives, éphémères). À chaque fois les configurations peuvent être complètement différentes, et s'interroger sur ses conditions de réalisation selon les moyens mis à disposition dans chaque boutique concernée.
Sous le regard bienveillant de l'association des commerçants et de la ville, le projet VITRINES propose des insertions dans le tissu de la ville. Les avant-projets (maquettes, croquis…) sont présentés lors du Festival Instants Fertiles dans la perspective d'une pérennisation régulière de ces interventions artistiques dans un temps ultérieur plus long. Selon le nombre de vitrines et magasins vides qui seront mis à disposition par les propriétaires sur l'année 2015, plusieurs projets seront réalisés et visibles dans la ville. Ceci est déjà acquis pour un magasin vide situé dans le Paquebot. Ainsi un ou des espaces magasins vides seront investis comme lieux permanents de présentations et d'expérimentations de réalisations des artistes du PCP dans la ville.

Le projet Vitrines est une invitation d'Instants Fertiles#2, Festival du CRD Conservatoire à Rayonnement Départemental de Saint-Nazaire et d'Athénor.
Il est destiné, comme d'autres projets (Infiltrations, PPCP, etc.), à fonctionner en continu sur l'année et sur des longues durées.




consulter la documentation de Avant-Projets Vitrines lors d'Instants Fertiles 2 - nov. 2014




Résumé de l'avant-projet

Le projet VITRINES entend redonner du tonus et donner de la visibilité aux locaux disponibles et inoccupés : sensibiliser les habitants, la ville et les porteurs de projets souhaitant s'installer dans le centre ville. Le projet signale un événement original, léger et gai : investir l'avenir et l'imaginer.
Il ne s'agit pas seulement d'un geste de relooking ou d'un habillage passager. Les devantures vides font tout de même grise mine, sont peu alléchantes et dénaturent le dynamisme naturel de la ville : elles montrent des espaces délaissés, qui se détériorent vite, des traces d'activités passées restent visibles, ces magasins dans le noir, ne s'illuminent plus. L'intention du projet VITRINES est de redonner de l'attrait, de susciter des projets de reprise, d'atténuer l'aspect négatif des vacances de lieux, et de valoriser les espaces et les activités, non seulement à destination des commerces mais aussi des habitants du centre ville.

Leur nombre est important et la particularité du centre de Saint-Nazaire les rend très visibles : la jeunesse de la ville et de la reconstruction de son centre ville au plan rectiligne et aux commerces alignés signale les « manques ».
Le projet Vitrines veut participer à une nouvelle attractivité du centre ville, transformer les rues et donner une prise de conscience qu'il faut « remplir les vides » ou plutôt « s'occuper des vides », rallumer des lumières dans ces magasins vacants, animer l'ambiance et l'ensemble de la vie sociale de la ville, provoquer des surprises et vivre mieux.

L'intérêt du projet touche également à éviter des détériorations trop rapides de ces locaux, des utilisations non désirées de l'extérieur des vitrines, et enrayer une mécanique de déshérence. Si la ville se met à bouger, si les vitrines vides deviennent attirantes et allumées, le centre s'active, cela réconforte, la vision des choses changent, les gens en parlent et les rues vivent.

Les artistes produisent des projets originaux non permanents, qui viendront attirer et interpeller les passants. Les magasins vacants bougent et s'activent, chaque jour la présentation artistique peut être différente au gré du travail des artistes. La réalisation artistique peut se développer autant sur la surface de la vitrine (intérieure, extérieure), l'intérieur vide du magasin, le sol devant la vitrine, etc. Chaque réalisation joue sur une économie de moyens (des matériaux simples, faciles à déplacer et à enlever, des formes légères et peu volumineuses qui peuvent s'agencer, etc.). L'intention n'est pas de faire un commerce de ventes des œuvres qui seront réalisées, ni de faire des lieux d'exposition avec des artistes choisis et sélectionnés, mais de développer des activités temporaires là où il n'y en a plus pour en susciter d'autres appropriées aux magasins. Chaque propriétaire de magasin vide peut donner son accord de différentes manières : pour utiliser l'espace intérieur du magasin (le volume), pour utiliser la surface extérieure de la vitrine (sans avoir à rentrer dans les locaux), etc.
Chaque intervention et intervenant est autonome et les artistes sont présents sur place le temps de la réalisation et tout au long de la présentation. Les artistes intervenants sont les artistes présents au PCP (qui peuvent en inviter d'autres), et la coordination du PCP assure le suivi des projets pendant la durée du festival.

Ce projet peut également soutenu par l'association des commerçants (Saint-Nazaire Vitrines) et les commerces attenants et voisins aux magasins vides sont invités à accompagner les réalisations artistiques et à participer à l'événement. De nombreuses initiatives de valorisation transitoire des commerces vides sont menées actuellement de différentes façons dans plusieurs villes en France et à l'étranger (Nantes, Avignon, Agen, Millau, Douarnenez, ou encore à Monflanquin 1) etc. et à l'étranger 2) : Liège (Belgique), York (Angleterre), New York (USA), etc.), le projet Vitrines à Saint-Nazaire avec une manière très originale et artistique participe à ce mouvement.
Les expériences menées montrent que les retombées sont fructueuses pour tous les acteurs de tels projets. L'événement qui s'est déroulé au mois de novembre 2014 lors du festival Instants Fertiles est un galop d'essai et l'intention du projet est de pouvoir continuer avec les propriétaires qui seraient volontaires : garder une activité temporaire artistique (une boutique et vitrine éphémère et créative) dans leur magasin et pas-de-porte vides jusqu'à la prochaine location du local et reprise du bail commercial.

L'attrait de « garder la lumière et les enseignes allumées » dans un espace vacant est lui donner la possibilité d'être attractif pour une future occupation et activité, de transmettre une image positive, de susciter la diversité et l'originalité, et également de créer une dynamique générale avec tous les acteurs de la ville (habitants, commerçants, municipalité, artistes, etc.).






Exemples fortuits






Exemples d'avant-projets


Dominique Leroy, Jeff Rolez


Florelle Pacot


Florelle Pacot


Minhee Kim



1) Le projet de vitrine enfumée de Bertrand Diacre-Pieplu en 2000 lors de sa résidence artistique à Monflanquin, http://www.pollen-monflanquin.com/residence.php?artiste=73
www.pollen-monflanquin.com_image_artiste_diacre-pieplu_1.jpg
2) Notamment le projet “Looking Glass” commencée en 2000 par l'artiste AnneMarie Maes (OKNO, Belgique, qui participe également au projet ALOTOF, http://lookingglass.okno.be/en/concept/conceptNL.html
lookingglass.okno.be_img_expo_12a.jpg
lookingglass.okno.be_img_expo_02a.jpg



Autres exemples (art, design, etc.) :

vienne.jpg
Diesel Store Window Kohlmarkt Vienna. Copyright by Merisi

london3.jpg
london2.jpg london4.jpg
Andrew Salgado, Londres

london.jpg
Emily Forgot, Londres

newyork1.jpg
newyork2.jpg
Mike Perry, New York

manchester.jpg
Andy Singleton, Manchester

Alice Newstead
Alice Newstead
Alice Newstead, performance, Londres

prague1.jpg
prague2.jpg
Lizzy Le Quesne & Zan Barberton, performance, Prague, 2003

newyorklosangeles.jpg
Kit Galloway & Sherrie Rabinowitz, New York, Los Angeles, 1980

Jacqueline Traide's performance art for Lush
london6a.jpg
Jacqueline Traide, performance, Londres

arlington.jpg
Arlington Arts Group, Sussex

london7.jpg
Yayoi Kusama, Louis Vuitton, Londres

london8.jpg
Wang Qingsong, Londres

london9.jpg
Matthew Plummer Fernandez, Londres

edmonton.jpg
Cinéma, Edmonton (Canada)


Simple Intrigue, Afrique du Sud

borne1.jpg
borne2.jpg
borne3.jpg
La Borne, dispositif d'exposition artistique en Région Centre: http://www.poctb.fr/spip.php?rubrique3