PCPILOTE


SITE ARCHIVES DU PROJET PILOTE ET EXPERIMENTAL — JANV 2014 / SEPT 2016 — PHASE 1 DU PCP —

Pôle de Création Partagée → phase 1 pilote → était situé 7 Chemin du Relais → à 44600 Saint-Nazaire → sous l'adresse pcp.saint-nazaire.cc → information
news l présentation l projets l artistes l jardin l facebook l soutiens l liens l contact      l home l          l apo33.org l snalis.org





Les projets et les réalisations

2015-2016 - projet Chemin du Relais / Studio Lumières - projet en lien avec l'Éducation Nationale



Chemin du Relais / Studio Lumières (sept. 2015-fév. 2016)

Collaboration avec le Lycée Aristide Briand, Saint-Nazaire, Jean-Claude Chupin, enseignant en arts plastiques

Production :

  • Lycée Aristide Briand / Éducation Nationale
  • « Les Jeunes s’Exposent » Projet d’Action Éducative, Région Pays de La Loire
  • Le PCP / Apo33 pour la production des artistes



  • Résumé :
  • Un ou plusieurs artistes du PCP sont sollicités pour une intervention artistique dans la salle d’exposition du lycée. Un groupe d’élèves de seconde (enseignement d’exploration) réagit plastiquement à cette intervention par modification de l’état existant. Ce dispositif est répété quatre fois pour aboutir à une ouverture de la salle au public le jour des portes ouvertes du lycée. Des temps de rencontre avec les artistes sont prévus au lycée et dans les locaux du PCP. Une vidéo est réalisée par les élèves pour rendre compte de cette expérience.



  • Élèves concernés : un groupe de 27 élèves de seconde, enseignement d’exploration.
  • Une contrainte de départ est proposée :
    • LUMIERE(S)
    • Cette contrainte provient du dispositif « les jeunes s’exposent » Projet d’Action Éducative de la Région. Le projet d’atelier évolutif sera adossé à ce dispositif.

Des artistes du PCP sont invités à tour de rôle à mettre en place une intervention artistique dans la salle d’exposition du lycée : « le Studio Lumière(s) ». Les élèves interviennent dans la salle d’exposition en réaction à chaque proposition d’un artiste. Artistes et élèves peuvent modifier (ajouter, soustraire, déplacer, etc.) jusqu’à 50% de ce qui est présent dans la salle d’exposition.

  • Dates des interventions pour les artistes :
    • du 14 au 18 septembre 2015
    • du 12 au 16 octobre 2015
    • du 23 au 27 novembre 2015
    • du 4 au 8 janvier 2016

La plus grande liberté est laissée dans le choix des matériaux, des supports, des médiums, des références, des sujets. Plutôt que de borner cette liberté d’expression par des règles a priori, le pari est fait qu’une régulation spontanée puisse s’opérer, la règle du « modifier » permettant un dialogue où la liberté des uns va rencontrer celle des autres.

Les élèves vont documenter ce travail tout au long de sa constitution. Un document vidéo sera réalisé et montré lors des Portes Ouvertes du lycée (27 février 2016). La salle d’exposition sera alors accessible au public dans l’état où elle se trouvera à l’issue des quatre interventions successives artiste/élèves. Ce document vidéo sera proposé également dans le cadre de l’opération « Les Jeunes s’exposent », action éducative de la Région des Pays de la Loire. Le PCP pourra également disposer de cette vidéo et la diffuser à sa convenance.

Il est prévu la mise en place d’une webcam qui aurait pour but la lisibilité hors des limites de la salle pendant toute la durée de cet atelier. Sous réserve des autorisations et des solutions techniques, cette webcam pourrait être hébergée sur le site internet du lycée et le site du PCP. Le champ couvert par cette webcam sera délimité et l’information sera clairement indiquée dans la salle afin de laisser le choix à chacun de le traverser ou non. Chaque artiste rencontrera le groupe d’élèves au lycée après que les élèves auront réagi plastiquement à la proposition de l’artiste.



(Jean-Claude Chupin et le PCP)



Le projet Infiltrations au Lycée

Des infiltrations, c'est-à-dire des actions artistiques menées hors des cadres conventionnels avec le but de confronter l’art avec un public sans intermédiaire, seront produites par les élèves de terminale dans l’enceinte du lycée. Le PCP a lancé depuis fin 2014 un projet permanent d'infiltrations : des actions, des dépôts, des performances, etc. non signées apparaissant sans indication ni convocation dans la ville et dans différents espaces. Elles peuvent faire détourner le regard et le parcours, modifier ou moduler un endroit d'espace, intriguer momentanément, etc.

Le projet Infiltrations sera particulièrement actif lors du Festival Instants Fertiles#3 qui aura lieu en novembre 2015. À la suite du festival, élèves et artistes se rencontreront pour échanger sur leurs projets respectifs.

Un autre groupe de seconde (enseignement d’exploration) parcourt le lycée avec caméra et micro et documente ces interventions ainsi que les réactions du public.



Les objectifs du projet

L’objectif du projet est de placer l’œuvre d’art comme un fait qui irrigue le quotidien.

  • Des questions sont mises à l’épreuve de cette pratique :
    • L’art peut-il exister ailleurs que dans des lieux institués ou institutionnels ?
    • Une œuvre doit-elle être forcément signée ? et signalée ?
    • L’art doit-il viser la pérennité ?
    • Une production artistique peut-elle être partagée et remaniée par d’autres ?
    • Quel regard portons-nous sur les pratiques (artistiques) qui ne visent pas la production d’objets appropriables, soit pour une destination domestique soit pour une destination publique ?
    • Comment les artistes travaillent-ils aujourd’hui ? Dans quels espaces ? Dans quelles conditions ? Y-a-t-il de nouvelles pratiques ?
    • Quels sont les métiers qui gravitent autour de l’œuvre d’art, nécessaires à sa réalisation et à sa diffusion vers le public ?