PCPILOTE


SITE ARCHIVES DU PROJET PILOTE ET EXPERIMENTAL — JANV 2014 / SEPT 2016 — PHASE 1 DU PCP —

Pôle de Création Partagée → phase 1 pilote → était situé 7 Chemin du Relais → à 44600 Saint-Nazaire → sous l'adresse pcp.saint-nazaire.cc → information
news l présentation l projets l artistes l jardin l facebook l soutiens l liens l contact      l home l          l apo33.org l snalis.org





Le journal du Correspondant

  • Sur une proposition d'Ollivier Moreels
  • “Le correspondant” est un projet artistique sur l'échange et la mise en regard de deux cultures par le texte. L'idée est de réunir, dans un livre commun, des textes écrits par des artistes français et chinois, et d'organiser dans chacun des deux pays, avec l'aide d'un artiste chinois référent, la collecte et la lecture des textes. L'ensemble de ces échanges sera relaté dans un film qui fera œuvre.
  • “传媒艺术信息”是通过中法两种不同文化交流的传媒艺术项目设置的文本体现。我们的想法是由中法传媒艺术家们的作品共同组成一本书,这本书需要由中法两国艺术家的共同协助下一起收集其书面和视屏文本共同组成作品。并且通过在两国组织传媒艺术家之间的交流活动,做成一部视屏电影
  “Jìzhě” shì jiāohuàn huò miànlín liǎng zhǒng wénhuà tōngguò duǎnxìn shèzhì yīgè yìshù xiàngmù. Zhège xiǎngfǎ shì yóu fàguó hé zhōngguó de yìshùjiāmen huìjí zài yīgè gòngtóng de shū, shūmiàn wénběn, bìng zài měi gè guójiā zǔzhī yīcì yǔ zhōngguó yìshùjiā suǒ zhǐ de bāngzhù xià, shōují hé yuèdú wénběn. Suǒyǒu zhèxiē jiāoliú huì gàozhī, jiāng gōngzuò de bómó.
  • Envoyez un texte par mail/courriel, il sera imprimé sur une feuille A4, et participera à cette œuvre collective fraiche et spontanée. Les feuilles seront reliées pour créer un livre unique, consultable ensuite au PCP.
  • 通過電子郵件/電子郵件發送的文本,它會被打印在一張A4紙,並將參加這一新的和自發的集體工作。葉子將被連接,以形成獨特的書,然後與PCP諮詢。
 Tōngguò diànzǐ yóujiàn/diànzǐ yóujiàn fāsòng de wénběn, tā huì bèi dǎyìn zài yī zhāng A4 zhǐ, bìng jiāng cānjiā zhè yī xīn de hé zìfā de jítǐ  gōngzuò. Yèzi jiāng bèi liánjiē, yǐ xíngchéng dútè de shū, ránhòu yǔ PCP zīxún.
  • Pôle de Création Partagée, 7 chemin du relais à Saint-Nazaire





  • Contributeurs à ce jour :



Genèse du Projet

*Dans ce lieu “social”le PCP, Ollivier Moreels y a imaginé depuis 2 ans des travaux spécifiques. Ils tiennent compte des enjeux philosophiques et parfois utopiques de cette micro-société. Le travail et le non-travail de l'artiste, le statut, son besoin d'exister ou de se créer une existence propre et/ou intégré à la société dans laquelle il se déplace. Ces questionnements lui font imaginer des performances où les personnes suivent des protocoles simples pour mieux s'en échapper.

*Dans le “Full Duplex”http://om.dossier.pagesperso-orange.fr/full-duplex.htm de jeunes hommes en devenir, apprentis journalistes dans une radio locale, prennent la place des artistes le temps d'une journée portes ouvertes. L'artiste joue ainsi sur l’apparence physique qu'on peut prêter à sa corporation, il nous mène à croire que l'acte de créer peut rajeunir le corps humain. Mais au-delà des apparences, la jeune personne n'est pas instrumentalisée, elle est intégrée dans l’œuvre et participe au processus de création, elle est actrice.

*“Sol”http://om.dossier.pagesperso-orange.fr/sol.htm est une performance filmée par une voiture radio commandée. Une proposition est faite aux personnes travaillant dans un lieu, de se reposer sur le sol en fermant les yeux. La voiture équipée d'une caméra embarquée film cette action qui n'en est pas réellement une, puisque personne ne bouge. Les corps gisants attendent que la voiture se rapproche d'eux, écoute le son de celle-ci et ne pensent à rien d'autre. Ce moment suspendu qui parle du temps et du remplissage de nos vies, fait prendre conscience aux personnes impliquées qu'il est possible de vivre autrement que debout et en action, que leurs corps sont pesants et leurs esprits vagabonds, ce moment est possible puisqu’il est présent.

*“La soirée des lecteurs”http://om.dossier.pagesperso-orange.fr/les-lecteurs.htm autre performance participative, met en scène deux groupes de personnes. D'un côté des “Écriteurs”, une sollicitation est faite à des artistes, d'envoyer un texte libre, plus ou moins long selon son envie et son humeur. Les textes collectés sont imprimés sur un papier simple au format standard. De l'autre des lecteurs, une réunion d'hommes, de femmes et d'enfants sont conviés à venir sur une soirée pour lire les textes épinglés dans la pièce. Celle-ci se définit par deux espaces distincts, une scène avec une table et une lampe de bureau, en face, les personnes présentes écoutent et attendent leurs tours avec un peu d'appréhension. Au bout de quelques temps, une légère tension s'installe, et à tour de rôle, les « Regardeurs » passent du côté des lecteurs. Une montée en puissance s'installe d'elle même, comme une intronisation jouissive, parfois les textes se lisent à plusieurs. Le groupe des lecteurs est constitué, harmonieux et solidaire.


Note d'intention sur le projet d'échange d'artistes franco-chinois

*La rencontre avec Minghong Chen du Centre Interculturel franco-chinois a été le point de départ d'une réflexion sur la notion de correspondant. En France pendant nos études, nous sommes sollicités par les professeurs de langues étrangères, afin d'avoir une correspondance écrite avec un élève vivant dans un pays étranger au nôtre. Cet échange de courriers, est le premier lien qui peut nous mener à voyager pour retrouver dans sa famille le dit correspondant. Sur cette idée d'échange et de découverte des pratiques artistiques, je propose d'aller à la recherche de ce correspondant artiste chinois, dans la province du Fujian dont est originaire Minghong Chen.

*Dans un premier temps, la recherche d'un lieu miroir au PCP en Chine, nous semble importante pour faciliter les choses. Une structure, une association, une école d'arts, un regroupement d'artistes qui partage les mêmes notions de laboratoire et d'expérimentation des pratiques artistiques contemporaines. À partir de là, la recherche de l'artiste chinois “Correspondant” pourrait se mettre en place. Il devra pouvoir échanger en français ou en anglais avec moi, pour mettre en place avec son réseau d'artistes chinois : “Une soirée des lecteurs”.

*La collecte d'écrits, de textes et de poèmes chinois pourra prendre la forme que le correspondant souhaite. Elle tiendra compte d'une culture, d'un rapport aux mots et à l'écriture différente, d'un langage et dialecte : la langue de Hakka unique, la calligraphie, le rapport au papier… De mon côté, en France, avec mon réseau d'artistes, une seconde contribution sera lancée. Le but de cette action, l'échange entre artistes de pays se trouvant de chaque côté du globe terrestre, puis le voyage en Chine, sera précisé aux contributeurs.

L'accumulation de ces deux collectes, française et chinoise, fera l'objet d'Une soirée des Lecteurs en Chine. Ce sera : “La rencontre de mon correspondant”. Ensemble, sur une semaine nous organiserons la mise en place de cette lecture. Ce qui nécessitera la recherche d'une salle dédiée, l'invitation à un groupe de lecteurs sur place, la participation d' un traducteur franco-chinois et la mise en place de la performance filmée.

*L'ensemble de ces échanges sera relaté dans un film qui fera œuvre.

*Parallèlement et en retour de sa participation, l'artiste chinois pourra faire une proposition pour mener un travail, une recherche, en France à Saint-Nazaire. Le PCP sera alors sa ressource et son lieu de travail mon atelier. Je serai alors son correspondant étranger. Je l’accueillerai et faciliterai ainsi l'élaboration de son projet en France et sur le territoire Nazairien.

*Enfin, ce projet artistique d'échanges devrait être l’amorce pour permettre de croiser des réseaux de lieux et de personnes, en Chine et en France.

*De nombreux artistes chinois ont pu suivre leurs études artistiques dans les écoles d’art françaises, et beaucoup sont retournés dans leur pays d’origine avec un bagage artistique et la pratique de la langue française. Le projet PCP Pôle de Création Partagée peut initier un lien entre la Chine et la France avec ces jeunes artistes chinois à partir de projets à inventer entre les deux pays.

*Le PCP pourra être une structure d’accueil et d’échanges pour ces projets, en collaborant avec une structure artistique chinoise de même configuration (ateliers de création artistique).